AFIRNe

Historique :

Fin 2002, alors que la seconde Intifada atteint son paroxysme au Proche –Orient, une motion demandant à l’Union Européenne de mettre fin à l’accord-cadre de coopération scientifique entre l’UE et Israël est adoptée par le Conseil d’Administration de l’Université -  Paris VI. Dans les mois qui suivent, les Universités de Montpellier, de Grenoble, de Jussieu envisagent aussi de boycotter leurs homologues israéliens.

Bien que ces intentions de certains universitaires  ne se soient pas concrétisées  ces mouvements d’incompréhensions inacceptables lorsqu’il s’agit de liens culturels et scientifiques a beaucoup contribué à la création de l’Association Franco-Israélienne pour la Recherche en Neurosciences.

Objectifs :

L’AFIRNe a pour objectif de promouvoir le développement de programmes de coopération entre la France et Israël concernant la recherche sur le fonctionnement et les maladies du cerveau.

Les activités concernées sont le développement de projets de recherches multidisciplinaires entre les chercheurs de laboratoires de recherche français  et israéliens et  les  échanges de chercheurs et d’étudiants entre la France et Israël.

L’AFIRNe   participe au financement de thèses et d’équipement technique sur les projets communs mais aussi à l’organisation de séminaires et de conférences en commun et généralement à toute activité ayant un lien direct ou indirect avec ces objectifs

Fonctionnement de l’AFIRNe:

Partenaire privilégié de l’AFIRNE, l’Université Hébraïque de Jérusalem est le premier pôle de recherche d’Israël.

Affiliée à l’Association des Amis français de l’Université Hébraïque de Jérusalem.  L’AFIRNe a développé une forte relation avec le Centre de Recherche Interdisciplinaire de Calcul Neuronal (CINC), Centre qui rassemble des médecins, des physiciens, des mathématiciens, des psychologues… travaillant ensemble pour décrypter le fonctionnement et les pathologies du cerveau.

C’est dans cet esprit que L’AFIRNe a  crée un Colloque annuel Franco Israélien sur le Cerveau qui  réunit chaque année quelques uns des plus brillants chercheurs des deux pays qui y font part des progrès accomplis dans leurs domaines.

Après des sujets comme la Mémoire, la Conscience, la Plasticité, le colloque de Janvier 2011, le sixième du genre, traitera de la Réparation du Cerveau. Ces colloques attirent chaque année plus de 400 personnes.